• HeyHeyHeyy~

    HeyHeyHeyHeyHeyHeyHeyyy~

    Bienvenue dans ce monde emplis de patates... Perdez-vous bien !!

     

    Non, je rigole (hihihi)  (et oui, je suis au courant que c'est pas drôle... )

    Bon, ici, il y aura/a (selon l'époque à laquelle vous lisez ceci) bôcoup de chôses passiônnantes, comme des patates, des racontages de vie (mais pas trop, promis), des patates, de la musique, des frittes, des débats (parce que j'aime bien discutailler et imposer mon avis), une ou deux patates, et... du yaaaaaaaaaaaaoooooooiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !!!!!

    ...

    Hu-hum... veuillez m'excusailler... Bon, sans blagues, j'aime le yaoi, mais pas dans le genre "bjr je swi kikoo3000 et j'<3 bi1 vwar des mec ki s'anculle pcq C 2X + 2 zizi lol mdrr" si vous voyez ce que je veux dire... Donc, si vous n'aimez pas le yaoi, je vous rassure, ce blog n'en sera pas emplis.

    •    Niveau musique, je préfère la "vieille" musique (celle que vos parents écoutaient, vous voyez ?), le rock('n'roll) et métal principalement
    •    Des débats parce que je pense qu'il n'y a pas assez de coins sur Ekla où on peut débattre de manière polie, avec des arguments, sans se cracher à la gueule, et en écoutant (lisant) ce que les autres ont à dire...
    •    Quelques écrits, parce que "Histoires de patates" ne s'intitule pas comme ça pour rien... Donc je vais sûrement écrire des histoires qui parlent de... de... de... *roulement de tambours* PATAAAATES !!! Vous ne vous en doutiez pas, hein ? Bref, je pense que je vais partir là dessus, et puis après écrire sur des thèmes plus vastes...
    •    Et puis encore plein d'autres choses. Je ne compte pas me mettre de limites ici, donc il aura peut-être, au bout d'un moment, des "conseils" ou appréciations de lecture, de films, séries, manga (bien qu'il y en ait déjà bien assez sur Ekla à mon goût), etc, etc,...

    Voilà donc en gros ce que j'imagine mettre ici... Après, à vous de voir si ça vous intéresse assez pour rester ou pas x) 

     

    P.S.: Je tiens à dire que j'accepte les critiques (constructives, bien sûr), mais s'il vous plait n'allez pas chercher la petite bête ^^'' Si vous voyez des fautes (d'orthographe/grammaire ou d'explication), dites le moi, je ne vais pas vous dire "Oh ça va hein, tout le monde fait des erreurs, toi aussi alors ferme ta gueule, hein". Tout le monde fait des erreurs, c'est sûr, mais c'est important de les corriger (surtout que certain me surnomment Potato Grammar nazi) 

    So voilà,

    enjoy yourself


    12 commentaires
  • Ogeretsu Tanaka, c'est mon autrice de yaoi préférée *^*

    En fait, à la base, je suis tombée amoureuse de ses dessins, en lisant Neon sign Amber, dont l'histoire aussi était super. Puis, je suis tombée sur d'autres de ses œuvres, comme Escape journey. Et j'ai commencé à m'intéresser vraiment à elle. Parce que, non seulement ses dessins sont magnifiques, mais aussi parce que j'adore les histoires qu'elle écrit. Elle sont superbes, les émotions passent bien, et elles sont réalistes. Enfin, je vous laisse découvrir vous-même...

    (Petite précision: c'est bien du yaoi, et pas du shonen ai, donc il y a du sexe...)

     

    Ogarestu Tanaka   Ogarestu Tanaka    

     

     

     

     

     

     

    Venez pas me dire que Naoto (Escape Journey) est pas magnifique quand il sourit, hein <__<

    Ogarestu Tanaka

     

     

    Encore Naoto, avec Taichi

     

            Ogerestu Tanaka Ogerestu Tanaka

    Ogerestu Tanaka

     

     

    Bon, voilà pour les images (j'espère que j-vous comprenez ce que je disais quand j'ai dit que je suis tombée amoureuse de ses dessins...), maintenant on passe au sérieux :3

    LES SCANS !!

    Comme dit plus haut, le premier que j'ai lu est Neon Sign Amber

    L'histoire, c'est la rencontre d'Ogata-kun, un gars qui travaille dans une boite de nuit branchée et qui n'a aucune expression faciale et de Saya, qui sort beaucoup avec les filles et qui rigole beaucoup.

      Neon sign Amber FR (4 chapitres) 

      Neon sign Amber EN (5 chapitres -> fini)

     

    Le deuxième, je pense que c'est Escape journey

    Une fois rentré à l'université, Naoto revoit son ex-petit-ami, Taichi, avec qui la rupture s'était très mal passée. Il ne veut d'abord plus le revoir, puis, à force de passer du temps avec lui, se dit que c'était chouette de passer du temps avec lui en temps qu'ami, et que tout se passera bien temps qu'ils restent amis, et rien de plus... mais Naoto ne peut pas être juste ami avec Taichi...

      Escape journey scan FR (1 chapitre)

      Escape journey scan EN (12 chapitres)

     

    Pour le reste, je ferai sûrement un (ou plusieurs) autre(s) article(s). Je vous laisse juste avec ce petit lien, qui reprend une grosse partie de ses (chefs d')œuvres

    Le lien !! *^*

     

    Bon, goodbye o/

    Potate

     


    votre commentaire
  • Bon, je dessine assez rarement, mais quand je dessine, ça donne ça...

    Ugo sans-jambe et son nounours Sans-draps

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Bon, on se l'accorde, ce n'est clairement pas du grand art, hein...

    En fait, de base, j'ai vu le gros nounours de mon frère, et j'avais mon carnet de dessins et mes crayons à côté de moi (pour une fois), et j'avais envie de dessiner (pour une fois), donc j'ai commencé à dessiner un mec qui fait un calin à son gros nounours, sauf que j'arrivais pas à faire les jambes (c'est étonnant, venant d'une dessinatrice aussi douée que moi ^^) et une amie, avec qui je parlais en même temps, par chat vocal, m'a dit "fais un zombie, alors, dessine-le sans jambes". Je l'ai donc fais sans jambes, puis j'ai fais les traces de sang de son corps, mais comme je voulais pas les faire jusqu'au bout de la page, j'ai dessiné les jambes au bout de la trainée de sang.... Enfin bref, du coup je l'ai appelé "Ugo sans-jambes", et son doudou, "Sandra" et je me suis rendue compte en l'écrivant que "Sandra donnait le jeu de mots "sans-drap"... J'ai donc rajouté le drap de Sandra dans le coin x)

    Magnifique histoire, n'est-ce pas ?


    2 commentaires
  • Ici, je vais vous raconter l'histoire d'amour touchante entre une patate et une petite frite...

            

     

             Musique d'ambiance

     

     

     

     

     

         Il était une fois, une patate... moyenne... Elle était de taille moyenne, de poids moyen, même sa beauté était moyenne. Elle était issue d'une grande famille. Dans cette famille, tout le monde faisait attention à tout le monde, et quand une patate avait un problème, tout le monde le savait et l'aidait à s'en sortir.

         Mais bon, revenons à notre patate... Un jour, elle alla rendre visita à une de ses tante, qui avait été mise en vente dans un super-marché. Ce n'était pas le grand luxe, bien sûr, ça ne vaut pas le magasin bio, mais c'était une position plutôt honorable, pour une patate. Et donc, Patate, en cherchant le rayon fruits et légumes, s'est perdue. Il faut dire que ce n'est pas très facile, pour une petite patate comme elle de se retrouver dans un si grand magasin fait pour des humains. La solanacée débarqua donc dans le coin des surgelés, sans savoir où elle se trouvait. Elle regarda autour d'elle, pour essayer de se retrouver, et son regard se posa sur... l'être le plus magnifique qu'elle n'avait jamais vu. Cette beauté alimentaire... Comment la décrire... Son corps était long et fin, enveloppé d'une fine couche de vêtement. Son visage était dessiné par des traits d'une pureté infinie. Des lèvres, pulpeuses, mais qui gardaient juste la finesse nécessaire. Des petites pommettes plates légèrement rougies par le froid du frigo. Et des yeux, ces yeux, au nom de La Toute Grande Patate étaient les yeux les plus parfaits que Patate eût jamais vu. Vous l'aurez compris, Patate fût une des nombreuses victimes du si célèbre Coup de Foudre. Et la responsable de tout ça, c'était une petite frite. Mais quelle petite frite !! Et devinez quoi ? Cette petite frite tomba aussi sous le charme de notre chère Patate. Cette dernière, possédée pas le démon de l'Amour, sauta dans le frigo au moment pile où un humain la refermait. Elle déchira le paquet de plastique dans lequel l'élue de son cœur était emprisonnée. Et elle s'enfuirent toutes deux du magasin pour pouvoir vivre pleinement leur amour.

         Seulement, la jeune pomme de terre, sous le coup de l'émotion en avait totalement oublié sa tante, et sa famille l'apprit très vie. S'en suivit un interrogatoire de la part des parents inquiets, et Patate, ne pouvant leur mentir, leur expliqua qu'elle était tombée follement amoureuse... Monsieur et Madame Patate furent d'abord rassurés, puis ému avant d'être profondément choqués et déçu en apprenant que leur belle-fille était une frite. Vous n'imaginez pas la honte, pour des parents pommes de terre, de voir leur enfant dans les bras d'une frite, aussi belle soit-elle. Ils tentèrent, au début, de le cacher au reste de la famille, mais chez eux, les secrets ne restent jamais secrets très longtemps... Patate, attristée comme elle ne l'avait jamais été, mais ne pouvant retenir sa passion ardente pour son amour du jour (et de la nuit aussi), quitta le champs familial pour aller s'installer dans un petit potager douillet avec sa petite frite.

         Heureusement pour elle, après un certain temps, ses parents, proches comme lointains, ont finit par comprendre que l'amour de leur fille était incontestable, et que la différence ne devait pas être sujet de honte.

         Ainsi donc se termine l'histoire poignante de Patate et de sa petite frite (elles vécurent heureuses et eurent beaucoup d'enfants, bien sûr)

    Tante Ginette, elle, n'avait pas eu la chance d'avoir une si belle fin, mais ça, c'est une autre histoire ;)

    Bonne nuit, les enfants... Non, l'histoire de tante Ginette sera pour demain, là, vous devez dormir *père Castor remonte la couverture sous le menton de tous ses enfants et les embrasse un à un sur le front*

     

     


    14 commentaires
  • Queen...

    Mon paradis,

    Mon échappatoire,

    Mon défouloir,

    Mon poumon gauche d'oreille,

    Le rein de mon cerveau,...

    Enfin bref, au cas où vous ne l'auriez pas compris, j'aime bien Queen ^^  

    Freddy Mercury (chant), Brian May (guitare), Roger Taylor (batterie), et John Deacon (basse) jeu lé adoreu **^** dey arrre maille idôlsss (et la voix de Freddy est vraiment vraiment envoutante *^*)

     

    Et en plus, j'ai eu la chance d'aller les voir en concert !!!! Bon, forcément, je n'ai que 15 ans, donc Freddy Mercury n'était pas au rendez-vous... C'est donc Adam Lambert qui l'a remplacé ! Bon, il n'est bien sûr pas aussi bien que l'était (sniff ;-;) mon idole de tous les jours, mais je dois dire qu'il ne le remplaçait pas trop mal...

    Enfin bref, je ne voulais pas parler de ça...

    Pas vraiment besoin de faire une description longue et approfondie, puisque tout le monde connait (et celui qui ne connais pas, effectue quelques recherches pour être sûr qu'il ne connait vraiment pas, me prouve son existence, et pis va se racheter une culture u.u)

    Parce que bon, ne me dites pas que "We Will Rock You" et "We Are The Champions" vous sont inconnu... De même pour "Don't Stop Me Now", "Another One Bites The Dust" ou "I Want It All". Celles que je viens de citer, ce sont les plus classiques, celles qui ont le plus "traverser les âges", je dirais... Et les gens qui s'y connaissent un petit peu en vieille musique doivent aussi avoir déjà entendu "Show Must Go On" (chef d'oeuvre émouvant quand on sait qu'il l'a écrit quand il a su qu'il allait mourir......... la tristesse m'envahit), "I Want To Break Free" (ma préférée, et la chanson qui a le meilleur clip au monde) et "Bohemian Rapsody" (leur hymne).

    Donc pour celles là, je ne mets pas de lien, suffit de taper "Queen" sur Youtube pour tomber dessus... (et il ne faudrait pas que la page soit trop chargée si on ne veut pas que ça lag de trop...)

    Donc ! Je (re)partage avec vous les musiques qui me font le plus vibrer :3

     

    I want to break free  

    Parce que le clip est juste parfait et que c'est toujours le bon moment pour le (re)voir

     

    Bicycle race

     

    Parce que c'est toujours gay i de voir des femmes faire du vélo à poil

     

    Show must go on

     

    Parce que Freddy. Parce que 1991. Parce que le sida. Parce que fuck la vie. Parce que tristesse infinie

     

    Fat bottomed girls

     

    Parce que l'anorexie c'est mal

     

    Radio Ga Ga

     Parce que c'est Roger Taylor qui l'a écrite et qu'il est bôw comme le soleil

    Et parce que toute une foule qui fait le même signe en même temps vers une seule personne sur une estrade c'est cool

     

     

     

    Voilà, c'était un petit top 5, je partagerai peut-être encore d'autres chanson de Quenn plus tard...

     

    Good night !! Zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz


    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires